Site du premier ministre Site du ministère de l'agriculture EPLEFPA de Saintonge, le portail de l'enseignement agricole français
Mise à jour le 04 juillet 2017

De retour de Toscane !

Ce mardi 10 mai 2016, les étudiants de BTS TC 1ère année ont achevé leur voyage d’étude en Italie. La semaine a été bien occupée par des visites techniques et culturelles, dans une région au riche patrimoine remarquablement préservé.

 

Accompagné par les enseignants, les étudiants ont découvert la zone de Pistoia, avec environ 4000 pépinières. Le groupe a notamment visité l’entreprise ROMITI, leader mondial de la production des topiaires, accueilli par Giovanni ROMITI.

 

Ils ont aussi visité le siège commercial et logistique de « Georgio TESI », un des premiers grossistes d’Europe pour les végétaux d’ornement, avec Maria-Grazzie, la responsable du service commercial.

 

La Toscane est célèbre pour ses villes, ses jardins et ses paysages. Une météo très favorable a permis de profiter, entre autres, de Vinci, Florence avec le musée des Offices et les jardins de Boboli, Sienne, et bien sûr Pise et sa célèbre tour penchée…

 

N’oublions pas les produits du terroir, l’huile d’olive et le célèbre Chianti, fort bien mis en valeur par un marketing adapté !

Un bon produit, mais il faut bien le vendre !
Chianti Coussin
Le groupe aux jardins baroques de la Villa Garzoni
Groupe - Garzoni
Comment déguster l'huile d'olive, à Picopisano
Dégustation d'huile
Groupe à la dégustation de l'huile d'olive à Picopisano
Groupe - Huilerie
Du haut des remparts de Lucca...
Jardin Lucca
Un jardin particulier à Pise
Jardin de Pise
Dans la jardinerie Sciatti, à Pistoia
Jardinerie
Rempotage de chêne liège, chez Georgio TESI, à Pistoia
Chêne liège
Chez Georgio TESI, à Pistoia
Serre Tesi
Chez Romiti, pour les amateurs de golf...
Topiaire Golf
La taille d'un topiaire chez Romiti et fils : un futur petit coq !
Topiaire - Taille
Vue depuis la maison natale de Léonardo, à Vinci...
Paysage
Pise et son campanile
Tour de Pise
 

Le plein d’activités pour les TC 1 !

Le premier semestre représente la boîte à outil pour les étudiants de la classe de TC1 : les bases qu’ils ont acquises dans les matières professionnelles aussi bien que générales vont leur permettre d’approfondir leurs connaissances en management, gestion et technologie des produits de jardin.

 

Les nombreuses activités pratiques, toujours aussi appréciées, ont permis d’illustrer efficacement la réflexion menée en classe. La présentation de la ville de Saintes du début de semestre a permis, surtout aux internes, à prendre leurs marques. Les visites d’entreprises, les interventions de professionnels, les stages de découverte et les travaux pratiques ont mieux valu que des longs discours … et, bien sûr, les actions commerciales ont constitué pour beaucoup une découverte de la vente, avec en plus une motivation spéciale : celle de contribuer au financement du voyage d’études qui aura lieu cette année en Italie.

 

La promo 2015-2017 est maintenant prête à entamer le second semestre et acquérir de vraies compétences de managers technico-commerciaux, mais avant :

 

Retour en images sur quelques-uns de ces temps forts

 

 

Découverte de la ville de Saintes avec en plus des monuments, des salles de ciné, une gare, des bus et tous les services nécessaires à la vie d’étudiant
Visite du Jardiland d’Aytré, ou comment découvrir la gestion d’un magasin dans une ambiance sympathique.
Visite du Jardiland d’Aytré, ou comment découvrir la gestion d’un magasin dans une ambiance sympathique.
Révisions en plein air
Travaux de groupe
Découverte des merveilles de la nature au festival des jardins de Chaumont sur Loire.
Découverte des merveilles de la nature au festival des jardins de Chaumont sur Loire.
Travaux pratiques en salle d’informatique.
confection des lots après une action commerciale « vente de produits textiles »
 

Sous le soleil de Grèce

Lors de leur voyage d`étude en Grèce, les étudiants de BTS TC du lycée Georges Desclaude ont été reçus avec chaleur par Monsieur Vasiliadis, propriétaire du GARDEN CENTER VASILIADES, la plus grande jardinerie de la région de Thessalonique, la capitale intellectuelle et première ville universitaire de Grèce.
Ils ont découvert là un établissement éblouissant par sa taille (1ha)  et l`agencement de ses végétaux. Ils eurent aussi la satisfaction de constater l`intérêt porté par Monsieur Vasiliadis à l`égard de leur formation puisque celui-ci a proposé un stage de 6 semaines durant le troisième semestre, avec la prise en charge des frais de transport.
Mieux encore : il offre aux étudiants sortants un poste de responsable communication et merchandising !
En effet, loin de connaître la crise, le secteur de la jardinerie se maintient et se développe en Macédoine, la partie Nord de la Grèce, comme dans tout le pays. Pour faire face à ce développement rapide, le Garden Center Vasiliades recherche un profil rare en Grèce et correspondant exactement a celui des étudiants en BTS Technico-commerciaux Français (greek people are speaking in English, of course).
Nous avons fait encore d`autres sympathiques rencontres, toutes intéressées par des stages étudiants, voire des échanges entre d`étudiants pendant un semestre. Nous pouvons mesurer également l`intérêt d`adhérer au dispositif européen ERASMUS qui va nous permettre de faciliter ces futurs échanges.
Au final, nous avons découvert un pays à la fois accueillant et dynamique, avec des entreprises en pleine modernisation, et une population souvent enthousiaste et pleine d’espoir en l’avenir.

 

 

Le Salon du Végétal

Les BTS Technico-Commerciaux ont visité et participé au salon du végétal à Angers du 19 au 21 février 2014.

Pour la deuxième année consécutive, les premières années BTS Technico-commercial jardin et végétaux d’ornement, ont effectué un stage d’une semaine au sein d’entreprises de la filière présente sur le salon.

 

Ce stage leur a permis d’observer le métier de Technico – Commercial, de participer à la vie d’une entreprise sur un salon au travers de l’accueil, de l’animation, de la qualification du fichier visiteur, …et la relation client très importante dans la fidélisation d’une clientèle.
Les deuxièmes années, quant à eux sont restés 2 jours (grâce à leurs actions commerciales), ils avaient pour objectifs la recherche d’information pour leur stage, pour leur dossier de négociation, et pour leur projet professionnel ; la rencontre avec les professionnels.

 

Nous remercions l’ensemble des entreprises pour leur participation à la formation de nos étudiants.

Les petits jardiniers

Quatre étudiants en BTS Technico-commercial du lycée Georges Desclaude ont effectué un projet du 18 au 24 mars 2013 dans le cadre de leur formation. Cette animation sur le site du Jardiland de Saintes s'est effectuée à l'occasion de la semaine du jardinage organisée par le GNIS* et la fédération des professionnels de la jardinerie. Le but était de faire découvrir le monde du jardinage à des élèves de maternelle et de primaire en les faisant participer dans la jardinerie, à des ateliers pratiques et ludiques :

  • Rempotage de pensées, primevères, gazanias…
  • Semis de plantes à massifs et de légumes.
  • Découverte des accessoires et outils du jardin (transplantoirs, serfouettes, mini serres, pots biodégradables…)

Les étudiants ont prolongé cette action avec les élèves de CE2 de l'école Pasteur en les accompagnant dans la création d'un potager.
Dans leur jardin, préparé par la ville de Saintes, les élèves étaient répartis en 9 groupes chargés chacun d'un carré potager. Là, ils ont approfondi, avec l'aide des étudiants, les gestes appris lors de la semaine du jardinage en plantant des fraisiers, plants de tomates et autres laitues…

 

En conclusion, ce projet s'est très bien déroulé. Ces actions ont permis d'éveiller des élèves de primaire au monde du jardinage grâce à la pratique et au jeu, à la grande satisfaction du corps enseignant et des enfants eux-mêmes.

 

GNIS : Groupement National Interprofessionnel des Semences et des Plants

 

Voyage d’étude à Florence (en Italie) du mercredi 12 au mercredi 19 septembre 2012

Objectifs

  • découverte d’un pays étranger (sa culture, ses pratiques commerciales)
  • étude de la filière horticole en Toscane, gros producteur de plantes pour la France
  • développer des contacts permettant à terme des actions commerciales et stages commerciaux.
  • appréhender un contexte géohistorique dans les temps longs pour acquérir des capacités de mise en perspective dans la construction des jardins contemporains.
  • Utiliser des compétences géohistoriques et les réutiliser notamment en techniques commerciales.

Programme

  • étude préalable de l’histoire des jardins en Toscane et sensibilisation à l’art Italien.
  • Visites de jardins
    • deux jardins renaissances : Villa di Castello et  jardin de Boboli, jardin botanique pour la richesse floristique
    • un jardin baroque : jardin de Garzoni à Collodi.
  • Visites culturelles
    • galeries de sculptures et peintures : galleria dell’academia, gallerie degli uffizi
    • visite de la ville et de quelques monuments (cathédrale et son dôme, baptistère).
  • Visites commerciales : pépinières, jardinerie GARDEN CENTER de Pistoia, hypermarché UNICOOP.
  • Visites techniques : pépinières Tesci Ubalbo, Vanucci Piante, visites de jardin

Financement

Les actions commerciales des étudiants menées en première année de BTS ont permis de couvrir un tiers du budget, l’aide de la région et du lycée a été une aide précieuse, limitant la participation des familles.

Aperçu du voyage

Jardin de la Villa di Castello et sa collection d’agrumes
Jardin de Boboli : son amphithéâtre
jardin de Boboli : vue sur le palais Pitti et la ville de Florence
Jardin de Garzoni : ses massifs fleuries avec broderies, son escalier chargé de sculptures
Les pépinières : l’homogénéité, la propreté nous ont frappés
Les pépinières et leur logistique
La plus grand jardinerie d’Italie, un concept encore peu développé chez eux
Beaucoup de végétaux par rapport à chez nous, des têtes de tablettes soignées…
Le rayon frais d’UNICOOP
Florence recèle de nombreux édifices remarquables, comme al Ponte Vecchio
Et des curiosités comme son sanglier porte bonheur
 

Voyage des TC2 en Italie du 11 au 18 septembre 2011

 

 

Le dernier soir de notre voyage en Toscane, du 11 au 18 septembre 2011, nous le passions à boucler nos bagages avec, pour certains, une pointe de nostalgie, vite chassée par le serment que nous faisions de revenir, forcément. Le charme de la Villa Camerata opérait comme au premier jour : la surprise de découvrir que notre auberge de jeunesse était une villa Florentine tout en colonnes, marbres multicolores, stucs, fresques, fontaines et cyprès … était le présage d’une semaine de chocs esthétiques mêlés d’étonnement devant la délicate cordialité de l’accueil italien. Non, nous n’exagérons pas. Il faudrait évoquer aussi la chaleur, la lumière, si dense qu’elle rendait palpable la perspective des dômes, des colonnes, porches et allégories monumentales qui font la rue de Florence depuis 500 ans. Il faudrait évoquer encore l’Italie, ses gestes, ses scooters, sa langue que l’on comprend presque, ses pâtes au pistou, ses sorbets dégoulinants de saveurs …

 

Nous avons pensé à vous, chers collègues, élèves, étudiants, personnel du lycée ; notre chance ne nous rendait-elle pas coupables ? Nous devions mériter cette aventure : nous étions là pour travailler. Alors nous avons trimé dur. Nous avons arpenté des hectares de pépinière, nous livrant au laminoir du soleil, relevé, noté, consigné de menus secrets. Nous savons maintenant ce qu’il faut faire pour avoir un cupressus sempervirens bien droit, nous savons pourquoi les pins parasols de Toscane ont une allure si particulière. Nous avons aussi rencontré des commerçants qui ont l’énergie et le savoir-faire pour exporter dans 90 pays du monde : est-ce le souvenir des marchands de la renaissance qui pousse les PME de Pistoïa à vendre des arbres jusqu’au Kazakhstan ? La visite d’une jardinerie nous a montré qu’il fallait du courage et de l’abnégation pour monter un magasin spécialisé en Toscane, où déposer une demande d’ouverture vous garantit surtout l’ouverture d’un dossier … C’est que tout n’est pas simple en Italie. Une administration ayant accompagné deux mille ans d’effervescence politique devient aussi complexe que les bâtiments conçus pour l’abriter, et qui ne sont qu’arcanes comme le corridor Vasari, abritant aujourd’hui la galerie des Offices, car tout nous ramène à la renaissance ici.

 

Nous avons encore visité un hypermarché. Trivial, pensez-vous ? Jugez vous-même : 9 m linéaires de sauce tomate déclinée en centaines de références. Des tonnes de pâtes à tous les rayons, toutes les formes, tous les parfums, des pâtes sans gluten, au riz, au maïs, des pâtes labellisées. Connaissez-vous le signe de qualité « sans mafia » ? Il existe, nous l’avons rencontré sur des pâtes siciliennes. Les épices italiennes sont modernes, on les trouve maintenant sous forme de spray (sans gaz, écologie oblige) : spray au basilic, au safran, au melon … spray à l’ail, très pratique dans les transports en commun !

 

Nous avons parcouru des jardins renaissance et un jardin baroque. Savez vous qu’il existe un jardin primordial, premier, dont les codes et l’architecture ont été retranscrits dans tous les autres jardins renaissance et classiques ; et dont les marbres et les grottes, de taille humaine, resteront à jamais des modèles du genre, car leur finesse semble si absolue qu’elle n’a jamais été égalée. C’est le jardin de la Villa Reale, dessiné par le Tribolo pour la famille Medicis, qui inspira un siècle et demi plus tard Vaux le Vicomte et Versailles. Quelle étrange impression que celle du déjà vu, lorsqu’elle vous renvoie à une antériorité si lointaine. Imaginez notre dépaysement surpris : visiter un jardin vieux de 500 ans et découvrir l’avant-garde …

 

Nous avons vu tellement de choses encore. Nous avons tout consigné, tout photographié. Venez nous voir : nous vous raconterons. Partez pour Florence, vous ne serez jamais blasé.

 

Vous comprendrez, maintenant, que nos remerciements soient aussi courts que sincères :à tous ceux qui nous ont permis de participer à cette belle aventure ; qu’ils soient certains que nous avons appris avec un plaisir étonné.

 

 

Visite de la pépinière Tesi Ubaldo par plus de 40°C à l’ombre…
Après la visite de la même pépinière, buffet de pâtisseries fines offert au groupe en présence des dirigeants et du guide francophone aimablement mis à notre disposition !